Né le 9 juillet 1927 à Paris. Il fût un de nos immenses designer Français. Adepte et précurseur du jersey, cette maille fine utilisée principalement dans l’industrie de l’habillement, Paulin l’utilise pour la fabrication de fauteuils, de canapés ou encore de chaises au design caractéristique de l’après guerre tant sur l’aspect esthétique que par les couleurs employées. Il meurt le 13 juillet 2009 à Montpellier.

Biographie

D’une enfance heureuse et riche d’instruction grâce à son grand-oncle Freddy Stoll, sculpteur et de son oncle Georges Paulin designer automobile.

Pierre Paulin étudie à Camondo, école d’architecture à Paris et en sort diplômé en 1950.

En 1953, il expose ses premières créations au Salons des arts Ménagers. Il trouve alors ses inspirations dans les meubles scandinaves et le designer Charles Eames.

En 1954, l’entreprise Thonnet France commence à commercialiser les meubles de Pierre Paulin.

Il travaille ensuite durant 4 ans, de 1960 à 1970 pour la société Artifort basée à Maastricht. Cette société exerce toujours commercialisant toujours les fauteuils de Pierre Paulin.

De sublimes créations ont vu le jour comme ce fauteuil, la langue. Pierre Paulin a développé durant ces années tout une gamme de sièges faits de coques en bois moulés et de mousse Pirelli.

Les formes souples, arrondies avec des couleurs vives sont caractéristiques de l’art Paulin qui deviendra sa signature. Les mousses sont préfabriquées et extensibles.Sa silhouette asymétrique, associé à des couleurs vives, ont fait d’elle un meuble iconique du design Pop Art.

Toujours plus loin dans le design, toujours plus loin dans les couleurs !

La alngue – Pierre Paulin – source Sandstein

Ses diverses créations

De nombreuses créations sont devenues des icônes comme le Ribbon Chair, la Chaise Slice ou le Fauteuil 560 etc.

Ribbon chair ou la chaise ruban – Pierre Paulin – source Tokumelgakarinoaoshima

La forme de la chaise ruban ressemble à un ruban plié dont la courbe constitue le dossier. Design inventif pour des fauteuils qui se vendent à prix d’or.

Chaise Slice – Pierre Paulin – source Rama

Cette chaise conçue dans les années 60 et commercialisée dans les années 80 est une pure création du designer. Pour lui, le fauteuil devait être plus qu’un élément fonctionnel, il devait être amusant et coloré.

Fauteuil 560 – Pierre Paulin – source Sandstein

Parfaite illustration du style Artifort, création Pierre Paulin. Fauteuil au caractère tranché, subtil et organique. Les matériaux de conceptions sont de l’aluminium chromé recouvert d’un tissu très doux.

Les dates à retenir

  • 1961, année importante pour Pierre Paulin en aménageant le foyer des artistes de la Maison de la radio et de la musique. Ces premiers aménagements lui ouvriront de nombreuses portes.
  • 1969, création de la Ruban Chair. L’une des pièces les plus célèbre de Pierre Paulin, nous pouvons trouver cet oeuvre d’art à des tarifs importants démontrant la rareté de la pièce.
  • 1970, aménagement du pavillon d’honneur de la France à l’exposition universelle d’Osaka. Plus de 77 pays y participent. La notoriété de Pierre Paulin ne fera plus de doute.
  • 1968-1972, créations des sièges du Musée du Louvre. Certains de ces sièges sont encore visibles aujourd’hui.
  • 1971, aménagement des appartements privé de Pompidou à l’Elysée. D’autres Présidents suivront, gages d’une confiance inaltérée.
  • 1975, Pierre Paulin fonde l’agence de design Adsa avec sa compagne. Créations des premiers fauteuils de jardin en résine.
  • 1970-1980, aménagement du hall des départs de la Gare de Lyon à Paris. Grandes innovations pour la gare la plus grande de Paris.
  • 1984, aménagement du bureau du Président de la République François Mitterrand. Le président de l’époque déclara “je ne fais qu’un passage ici, les meubles non“.
  • 1986, aménagement de plusieurs avions pour les compagnies aériennes Airbus et Air Inter. De nombreuses compagnies aériennes s’en sont beaucoup inspirées par la suite.
  • 1987, création de service en porcelaine. Des motifs en reliefs relèvent d’une grande complexité de conception. L’autre de ses passions, l’art de la table.
  • 1993, retraite de Pierre Paulin.
  • 2002, rachat de l’entreprise Adsa par un industriel, Paulin se relance dans l’aventure. Inactif mais impatient, voilà ce qui le pousse à revenir sur les devants de la scène.
  • 2005, réintroductions d’anciens modèles avec des techniques réinventées pour un meilleur confort.

Un design hors du temps ou précurseur de l’art architectural, Pierre Paulin a révolutionné les sièges d’intérieur et d’extérieur. Par les formes et les matériaux utilisés, les créations sont encore de nos jours véritablement dans l’air du temps.

En près de cinquante ans de carrière, Pierre Paulin a réunis de nombreuses récompenses

  • Le grand prix de la création industrielle en 1987.
  • En 2008, une exposition aux Gobelins à Paris lui est consacrée.
  • En 2013, expositions au Japon, à Tokyo.
  • En 2015, la Galerie Perrotin à Paris présente quelques meubles exceptionnels de l’artiste Pierre Paulin.
  • En 2016, le Centre Pompidou lui consacre une grande rétrospective.

Nous pouvons dire que la vie de Pierre Paulin aura été bien remplie, fiers de sa réussite, ses trois enfants lui rendent hommage tous les jours. Bel hommage également que lui rend le public pour un homme discret qui n’a jamais cherché à attirer l’attention sur lui.

Le connaissiez-vous avant cet articles ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici