http://airoplane.net/

Le style Haussmannien est très particulier et facilement reconnaissable. Voyons de quoi il en retourne et en quoi ce style architecturale est si impressionnant. Un style architecturale qui fera école dans toute la France. De somptueux intérieurs que nous allons détailler ensemble.

Qui était le baron Haussmann ?

1809 – 1891, il fût haut fonctionnaire et homme politique français. Il révolutionna l’architecture parisienne, aussi bien dans ces extérieurs que dans les intérieurs.

La transformation de Paris

En 1853, Napoléon III lui confie la mission d’assainir et d’embellir Paris.

Ce sera un nouveau visage de Paris qui apparaître au XIXe siècle. Larges avenues et boulevards, les grands axes de la capitale sont redéssinés. Napoléon voulait faire de Paris une ville aussi belle que Londres.

Haussmann avait l’obsession de la ligne droite ce qui a été appelé le “culte de l’axe”. Les monuments sont ainsi mis en valeur, l’exemple le plus représentatif est la place de l’Etoile. De cette place, nous pouvons nous diriger vers n’importe quel point de la capitale.

Haussmann fera également construire ou reconstruire des ponts, des théâtres et des églises comme St. Augustin ou la Trinité. Il ne s’arrête pas là puisque nous lui devons la gare de Lyon et la gare de l’Est. Les fameux abattoirs de la Villette.

Il crée en parallèle un réseau moderne d’égouts. D’autres espace déjà existants sont transformés comme le bois de Boulogne ou le bois de Vincenne.

Selon les estimations, les travaux du baron Haussmann ont modifié Paris à hauteur de 60 %, plus de 18 000 maisons sont rasées.

Les intérieurs étaient somptueux, comme nous allons le découvrir ensemble. Un style destiné à assainir et embellir la ville de Paris.

Le style déco Haussmannien

Jamais plus de six étages, avec de grandes hauteurs sous plafond.

  • Le rez-de-chaussée est le niveau qui possède la plus grande hauteur sous plafond. Cet étage est destiné aux commerces.
  • Le premier étage est aussi appelé “entresol” et servait au stockage des marchandises.
  • Le deuxième étage est l’étage le plus noble de part ses balcons, ses grandes fenêtres et des moulures prestigieuses.
  • Le troisième et quatrième étage possèdent des fenêtres plus petites. Des balcons seront rajoutés au fur et à mesure des années.
  • Le cinquième étage a la particularité d’avoir un balcon “filant” qui se généralisent au fil du temps.
  • Le dernier étage était destiné aux domestiques.

De tous ces étages, nous avons gardé une décoration intérieur qui sublime encore chacun de nous qui pouvons visiter ou acheter un tel bijoux d’appartement.

Des cheminées

Des cheminées en marbre dans presque tous les appartements. Elles servaient à chauffer les pièces de vie, il y en avait une dans toutes les pièces. De nos jours, elles sont plus utilisées en élément décoratif.

Les moulures

Des moulures au plafond, le style Haussmannien ne serait rien sans les moulures. Les moulures sont présentes partout, en soubassement, sur les portes d’entrée et de placcard. Elles font vraiment partie de cette élégance.

moulure appartement haussmanien

Les parquets massifs

Ce parquet en bois massif est incontournable. Chaleureux, il fait partie intégrante de ce que les stylistes d’intérieur ont appelé le PMC du style Haussmannien, parquet, moulure et cheminée. Il réchauffe et habille chaque pièce avec élégance.

Les miroirs

De grands miroirs magnifiques posés sur cette superbe cheminée. Miroir à moulures dorées. Votre déco est embellie par cet accessoire indispensable. Vous pouvez également simplement le poser au sol dans votre chambre à coucher. Miroir trumeau mouluré frise ou miroir soleil, il s’adaptera parfaitement au style Haussmannien.

L’ameublement

Sobre et moderne à la fois. 2 canapés face à face, l’un beige et l’autre bleu canard. Des petites tables rondes en acier noir et des suspentes style abat jour osier pour le salon.

Une petite table de chevet parisienne une porte en cannage, un style mêlant harmonieusement bois de manguier foncé et cannage. Un esprit famille parfait pour votre chambre à coucher.

Les couleus

Le blanc est parfait pour faire rentrer la lumière partout dans les grands espaces. Un voilage dans les beige ou crème tranchera parfaitement. Une tapisserie en trompe l’oeil à décor mosaïque peut être original. Avec ces panneaux décoratifs, les styles sont mixés à merveille.

Haussmann à Bordeaux

Les extérieurs sont tout aussi majestueux que les intérieurs et Bordeaux en est la preuve incarnée.

Vous pourrez trouver Cours du Médoc, la “Crèche Les Jardins d’Haussmann”, bâtiment typique du style Haussmannien.

Ce que tout le monde ne sait pas est que le Baron Haussmann faisait des aller-retours assez régulièrement entre Paris et Bordeaux, sa femme y habitant. Elle gérait le château de Rouillac, à Canéjan. Une propriété qui lui ressemble avec des alignements traçés dans la pierre. Le baron Haussmann y produit son propre vin, très apprécié de l’Empereur.

Des travaux furent entrepris notament rue Vital Carles et cours Alsace Lorraine mais les vraies influences, celui des grands boulevard viendra bien après sa mort. Il fera dégager la Place Pey Brland envahie de ruelles et de maisons moyenâgeuses.

Il est successivement sous-préfet de Blaye (1841) et conseiller de préfecture de la Gironde (1848). Il était question de rénover les vieux quartiers de Bordeaux en tracant de grandes avenues, toutes droites qui apportaient l’air, la lumière et une aisance de déplacement entre les quartiers.

Napoléon III souscrit un prêt de 250 millions de francs-or en 1865. Mais au-delà de ces gigantesques travaux, le baron Haussmann est à l’origine de l’homogénéité esthétique de l’architecture des immeubles de Paris. Il impose aux propriétaires des normes de construction très strictes favorisant l’émergence de l’immeuble de rapport et la construction d’hôtels particuliers. 

Un paysage Bordelais aux faux airs Parisiens, jusqu’à dans les vignes avec ses rangs si rectilignes et si Haussmanniens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici