Généralement représentés par de petites têtes sphériques, l’amigurumi s’identifit par son aspect « mignon ». Issus de la pure tradition Japonaise qui a dû s’adapter à une société plus moderne depuis les années 1900, cet art se tourne alors vers les travaux d’aiguilles occidentaux.

Les amigurumis sont en fait l’art Japonais du tricot ou du crochet.

La représentation la plus populaire sont les animaux. Ils sont souvent confectionnés pour leur aspect décoratif. Des formes d’animaux anthropomorphes, c’est-à-dire qui ressemblent à un humain (ou un animal).

Art populaire

Depuis quelques années déjà ce phénomène s’est développé donnant à cette façon de tricoter, plus qu’une passion, un art à part entière. Puisque la fabrication d’un amigurumi est l’art de crocheté, nous pouvons lui donner toutes les formes que nous voulons. C’est pour cela qu’il plait autant, par la diversité de ses créations. Ce mot est une contraction de « ami » qui signifie tricoter et de « nuigurumi » qui veut dire peluche.

Les différentes représentations

Les amigurumis peuvent se décliner de différentes façons.

Les animaux

  • Les animaux domestiques comme le chat, le chien, la vache ou le hamster.
  • Les animaux sauvages comme l’ours, le renard, l’éléphant ou le singe. 
  • Les animaux marins comme la pieuvre, la tortue, l’hippocampe ou le crabe.
  • Les animaux fantastiques comme la licorne, le dragon ou le dinosaure.
  • Les amphibiens comme le crapaud, la grenouille ou le crocodile. 
  • Les insectes comme l’abeille, le papillon ou la fourmis.
  • Les oiseaux comme le hibou, la poule ou le flamand.

Les personnages de dessins animés

  • Mickey, Minnie, Titi, Pluto, Cendrillon, Blanche neige, la Belle aux bois dormants ou encore les Schtroumpfs.

Les adultes ne sont pas en reste

Les amigurumis ont été propulsé par les enfants pour la confection de « doudous » par exemple. Ma fille qui a maintenant 22 ans, préserve avec fierté le sien, un hyppopotame bleu qu’elle a appelé Philibert (qui à la base est le cheval dans la Belle et la Bête).

Il n’est pas rare de nos jours de voir dans nos magasins des chassons en forme d’ours ou d’éléphants. La mode n’a pas de limite, nous pouvons ainsi trouver des porte-clés, des sacs ou encore des bonnets.

Technique

Les amigurumis sont crochetés ou tricotés à partir d’un fil. La technique est à la portée de tout le monde mais je vous conseille quant même de suivre quelques tutoriels avant de vous lancer, comme celui-ci avec Mimi le lapin.

Les amigurumis sont fabriqués élément par élément (tête, bras, jambes…) puis assemblés à la fin. Un rembourrage sera nécessaire ce qui le rendra plus vivant.

Quelques petits conseils de réussite

Patience

Nous les femmes, nous en avons à revendre, profitons en. Il est vrai que pour la création d’un amigurumi, il faut de la patience. Prenez votre temps pour ne pas monter une maille à l’envers. L’assemblage sera la partie la plus importante mais pas de précipitation Mesdames.

Avoir les bons outils

Utilisez des épingles à tête qui vous aideront à positionner les différents éléments de votre amigurumi avant l’assemblage final. Maintenez ces épingles en place jusqu’à la fin de votre couture pour être bien certaine d’obtenir le résultat que vous espérez.

Un assemblage final

Une des erreurs les plus fréquentes est de vouloir assembler les pièces une à une après leur réalisation. N’en faite rien et attendez d’avoir fini toutes les pièces afin de respecter une symétrie des bras par exemple.

Si un bras est plus petit que l’autre mais que vous l’avez déjà assemblé, il vous faudra le refaire. Il est bien sur important de respecter les proportions si vous voulez que votre création est de la crédibilité.

De même si vous prévoyez une petite robe et que vous vous apercevez que vous ne pouvez pas l’enfiler ni par le haut par une tête trop grosse, ni par le bas par un buste trop ample, c’est la catastrophe. Il faudra tout recommencer pour faire d’abord passer la robe.

Nous ne pensons pas toujours à ces détails, mieux vaut y réfléchir avant de tout devoir recommencer.

Personnalisez la création

Il est bien sur important de suivre l’ordre d’assemblage des différentes pièces mais vous pouvez tout à fait personnaliser votre personnage par des couleurs différentes ou bien placer certains éléments un peu différemment que le modèle. Attention, je ne parle pas de placer un bras à la place d’une jambe mais simplement un personnage assis par exemple plutôt que debout.

Faites des essais avec des épingles pour trouver le positionnement qui vous plaît le plus.

A vous de jouer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici