César Manrique, né le 24 avril 1919 et mort le 25 septembre 1992 était un peintre Espagnol.

Il a un frère et deux sœurs dont l’une est sa jumelle. Passionné d’art, il influa beaucoup de ses confrères.

La fondation César Manrique a été créée par Manrique et des amis à lui en 1982. Il fut souvent comparé à “el arte del exceso“, l’art de la démesure.

phto – Gran Canaria

Il fût architecte et aussi sculpteur. César Manrique passe ses vacances d’été avec la famille dans le nord-ouest de Lanzarote. L’île, avec ses couleurs changeantes l’impressionne beaucoup.

Il peindra beaucoup son île natale durant sa vie.

Son parcours

A 23 ans, il tient sa première exposition. Il maitrise déjà très bien le dessin et la peinture puis intègre l’école des beaux arts en 1945. Il obtient en 1950 une maîtrise en dessin et en peinture. Il passe 4 ans aux Etats-Unis, à Houston et New York où il expose beaucoup. A son retour, sa notoriété ne fait plus débat et devient l’un des artistes référence de cette époque.

Le projet de sa vie sera fut ensuite de transformer son île natale en un endroits les plus beaux du monde. Ce projet prévoit de n’autoriser que la méthode de construction traditionnelle de Lanzarote, de renoncer aux bâtiments de plus de deux étages et de supprimer tous les panneaux publicitaires situés sur les bords des routes. Il s’est engagé pour la conservation de l’identité culturelle et des paysages de son île natale. Il y consacre une dizaine d’années, ouvre un restaurant et ouvre le centre culturel polyvalent en 1974. Il y est très présent et investie.

En 1980, il reçoit la médaille d’or des beaux arts puis en 1988, il emménage dans une maison paysanne reconstruite par ses soins qui deviendra plus tard le lieu de sa fondation.

Cette fondation fut l’autre grand projet de sa vie. Le 25 septembre 1992, vers midi, César Manrique perd la vie dans un accident de voiture à seulement 45 m de sa fondation.

Sa fondation

Fresque murale à l’entrée de la fondation. Photo Gernot Keller.

César Manrique a développé des programmes d’échanges dans les domaines de l’art, de l’environnement et de la culture. La fondation n’a pas seulement la vocation de servir de forum pour des expositions mais également pour des études et des débats.

Le bâtiment a été érigé au dessus de cinq grandes bulles de lave et comporte deux étages, sur un terrain de 3 hectares.

Maison César Manrique, devenue sa fondation.

Toutes les décorations intérieures et extérieures ont été réalisées par César Manrique.

Ses oeuvres

La caractéristique principale de son art architectural est l’intégration de rochers, de pierres et de coulées de lave.

sculture mobile à Lanzarote – photo Frank Vincentz
rond point îles canaries – photo Frank Vincentz
salon création César Manrique – photo Terry Whalebone
photo H.Zell
photo H.Zell

Lanzerote, l’île que Manrique a remodelé

Le peintre a vraiment fait de son île natale une oeuvre artistique qui a subjugué tous les visiteurs qui s’y sont rendus. Il a voulu en faire le joyaux du monde disait-il.

Lanzarote est une île de l’archipel des Canaries, province de Las Palmas située au large de la côte africaine. C’est l’une des seps îles de l’archipelle des Caraïbes.

Quelques réalisations de César Manrique :

jardin aux cactus – Lanzerotte – photo Tim Tim
bulle de lave sur l’île de Lanzerotte – phto Wollex
rose des vents à la fondation Manrique – photo Gerrit R

César Manrique a surplombé son art faisant de son île natale un vrai paradis sur terre. Il a toujours voulu allier l’homme et la nature, les rendant indissociables.

Une majestueuse réalisation est le Belvédère à Lanzarotte, vue exceptionnelle sur l’île de la Graciosa. Ce lieu est directement intégré à la falaise.

photo Péron Géraldine

Ou encore ce mirador, La Peña, au-dessus de la vallée d’El Golfo.

photo Péron Géraldine

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici