Une toile étanche, le balatum est souvent confondu avec le linoléum. Cependant, il est différent, car il existe depuis plus longtemps. Le balatum sert à décorer la maison de manière très simple et à moindre coût. Répondant aux normes relatives à la décoration et l’hygiène, le balatum trouve facilement sa place tant dans un bureau que dans une chambre à coucher.

Tant que vous respectez les précautions à prendre et suivez les petites astuces d’entretiens, votre balatum perdurera.  

Qu’est-ce qu’un balatum ? 

Il est d’abord important de souligner que le nom “balatum” est celui d’une marque déposée. Toutefois, il a été utilisé comme nom avec le temps. Découvert en 1920 par des entreprises de papeterie, le balatum est actuellement très prisé. En effet, sa mise en oeuvre est assez simple et le coût en reste raisonnable.

Le balatum est une matière synthétique. Pour sa conception, les professionnels de la décoration utilisent du carton et de l’asphalte. Cette matière est la même que celle utilisée pour les routes. En effet, il est composé de goudron et de gravillon. Tous ces composants sont mélangés et transformés de manière à obtenir une fine couche de toile grise prête à être teintée. 

Des motifs sont ensuite imprimés sur la matière obtenue. A la fin du processus, la teinture utilisée rend la surface visible très lisse. Vous pouvez ainsi avoir des balatums qui ont la couleur du bois, du carrelage ou d’autres motifs originaux à la demande. Bien que le balatum soit très esthétique et agréable pour les yeux, il est moins résistant qu’il en a l’air. Ainsi, il se place idéalement loin des endroits où il y a beaucoup de passage. 

Sa couche fine et peu résistance est moins résistante que le lino. Leurs aspects sont les mêmes. Les motifs et le résultat obtenu après installation ne permettent pas de faire la différence. La longévité du balatum est cependant remise en question. Sa place se trouve sur le sol du grenier ou pour orner les bordures d’un mur. 

Au niveau conception toutefois, le balatum dépense moins de matière première. Aussi, il est plus respectueux de l’environnement, car il se dégrade entièrement et facilement. Bien qu’il résiste à l’eau, il se détruit facilement avec le feu. 

Comment faire la différence entre le balatum et le linoléum ? 

Les particuliers ont tendance à confondre linoléum et balatum. Le premier coute trois à quatre fois plus cher que le second. Malgré leur aspect similaire, le balatum et le lino se distinguent chacun par leur composition, leur solidité et plusieurs autres caractéristiques plus techniques.

Pour la pose, la procédure reste la même que ce soit pour le lino ou pour le balatum. En engageant un professionnel ou en effectuant vous-même l’installation du revêtement de votre sol, vous devez :

Préparer le sol

il s’agit ici de le nettoyer et réparer les trous.

Préparer le lino ou le balatum

Vous devez tracer votre balatum ou votre lino et le découper selon la forme de votre pièce. Faites attention par rapport à vos mesures, car un écart d’un centimètre sera très visible. 

Procéder à la pose

Commencez à poser les extrémités de votre revêtement au coin du sol de votre choix. Déroulez le lino ou le balatum petit à petit de façon à ce que chaque partie déroulée soit uniforme. 

La finition

Ce détail est important, car il garantit l’esthétique de votre domicile, bureau ou magasin. 

La première caractéristique qui fait la différence constitue la composition. Si le balatum est le produit de carton et d’enduit de bitume, le linoléum est bien plus complexe. Ce dernier est composé de toile de polyester, de résine et de liège en poudre. Le tout est par la suite enduit d’huile de lin. Logiquement, le prix du lino est plus important que le balatum. Aussi, la qualité de celui-ci est meilleure. Selon l’emplacement choisi par vous soins, le lino peut durer jusqu’à 50 ans tandis que le balatum ne dépasse pas les 10 ans. Toutefois, le balatum reste très prisé, car il reste à la portée de tout budget. 

Quelles sont les caractéristiques du balatum ? 

Le balatum a une texture fine et une surface lisse. La surface rugueuse ne doit pas apparaitre, car elle est destinée à être en contact directe avec le sol. Il est facile d’entretien. Résistant à l’eau de javel et aux produits cirant, le balatum se nettoie facilement. Seulement vous devez choisir une seule méthode, car malgré qu’il supporte l’eau, il se détériore facilement si vous alternez cire et détergent. 

Si vous avez des enfants, faites plus attention aux feutres. Le balatum se marque facilement aux feutres et à l’encre. Les tâches finiront par partir mais votre sol perdra sa couleur. 

La balatum est malléable, il s’adapte à toutes les formes. Ce caractère constitue un avantage et un inconvénient en même temps. Il s’agit d’un avantage, car vous l’installerez facilement. Quelques découpes suffisent pour que les finitions soient impeccables. Il s’agit également d’un inconvénient, car les meubles un peu trop lourds peuvent laisser des traces. 

Le balatum se vend en rouleau au mètre et accessible à tous. Pour l’entretenir, il est préférable d’utiliser de l’eau. De cette manière, deux jaunes d’œuf mélangé à la solution de nettoyage suffisent à redonner un éclat neuf à votre sol. 

Pourquoi adopter le balatum chez soi ? 

Même si le balatum possède une durabilité faible, il dispose de certains atouts. D’ailleurs, c’est pour ces mêmes raisons qu’il reste encore très utilisé depuis presque un siècle. 

Il est prêt à l’emploi 

Proposé sous forme de rouleau, il vous suffit d’acheter la quantité nécessaire pour l’installer. Il ne nécessite pas de travaux complexes bien que les professionnels proposent un service de pose. La finition nécessite une certaine finesse mais toutefois, un particulier suffisamment perfectionniste est en mesure de parfaire l’installation. Il suffit de le dérouler, d’appliquer une couche de colle et le tour est joué. 

Dans le cadre d’une location immobilière, la balatum est pratique. C’est aussi le cas si vous souhaitez redécorer votre magasin ou chambre fréquemment. Pour cette raison, le balatum défie la moquette et les autres systèmes de revêtement de sol. Grâce à ses jolis motifs, il trouve facilement sa place.

Il a un prix défiant toute concurrence 

Malgré sa qualité, le balatum est proposé à très bas prix sur le marché. En effet, il coûte le quart du prix du lino. Par rapport aux autres types de revêtement tels que le vinyle ou le PVC, il est largement moins cher. 

Pour les choix qui sont proposés, son prix est très bas. S’il existe plusieurs centaines de motifs de balatum, les moquettes se limitent à quelques couleurs. En effet, le balatum imite le parquet, le carrelage, le béton, des motifs fantaisistes, etc.

Il est facile à entretenir

Il supporte parfaitement la javel. Seulement, évitez les frottements, car les motifs s’abiment facilement si vous frottez trop fort. Il suffit d’une serpillère légèrement mouillée et le tour est joué. A titre de remarque, le balatum résiste à l’eau, mais craint la chaleur. La cire d’une bougie ne le brulera pas, il suffit de décoller la cire à la cuillère. Si vous placez une marmite chaude dessus cependant, il risque de fondre. 

Grâce à ces avantages, le balatum reste le plus accessible des revêtements de sol. Quelques précautions sont à respecter.

Quelles précautions sont à prendre pour faire durer le balatum ? 

Au début du 20ème siècle, le balatum a été le plus utilisé. Il a par la suite était dépassé par le linoléum à cause de sa texture trop fragile et sensible. Vous devez alors le traiter avec attention. 

Les meubles

La place idéale du balatum sera celle où les passages sont peu fréquents. Bien qu’il serve à cacher un sol abimé, il reste moins résistant et se marque facilement. Lorsque vous déplacez les meubles, faites attention. Vous risquez de laisser des rayures sur le balatum. Aussi, assurez-vous de déplacer les meubles de temps en temps pour que les pieds des meubles ne laissent pas une marque sur votre balatum. Logiquement, les chaussures à talon sont aussi à proscrire. 

La chaleur

Le balatum n’a pas peur de la lumière du jour. Par contre, il est l’ennemi du feu. Comme tous les sols en plastiques, il doit être préservé de tout contact direct avec une source de chaleur. Votre sol risque de former des bosses désagréables à regarder et prendre même feu. Les précautions à prendre consistent à préserver l’aspect de votre balatum, mais aussi à éviter tout risque d’incendie. Par conséquence, installer un sol en balatum dans la cuisine est définitivement une mauvaise idée. Optez pour des revêtements de sol réservé à la cuisine qui sont tout aussi accessibles. 

L’isolation

Le balatum ne dispose d’aucun caractère isolant. Il doit être installé à titre décoratif. Vous devez installer des appareils de chauffage pendant l’hiver si vous avez installé du balatum dans votre chambre à coucher. Afin de résoudre ce souci, vous avez le droit d’installer des sous-couches avant de déposer votre balatum. Le résultat sera meilleur malgré sa mauvaise isolation. Il procure cependant une bonne isolation phonique.


Pour un sol qui dure que quelques années, le balatum constitue une solution rentable. Moins chers, pratique, et avec de jolis motifs, le balatum permet d’offrir une touche de nouveauté à votre magasin ou à votre chambre.

De part son caractère moins résistant, il doit se trouver dans un endroit le plus isolé de la maison pour durer longtemps. Cependant, il constitue une bonne alternative par rapport aux sols abimés. Au lieu d’effectuer de gros travaux, vous pouvez recouvrir le sol de la pièce avec du balatum


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici